Mon humus


Je transforme mon jardin en un territoire fertile, en vouant un culte à cette très belle matière, pleine de tous les sens.
"Le mot inhumer veut dire déposer un corps dans l'humus. Cette couche superficielle, qui n'a guère dans nos contrées plus
d'un pied de profondeur, est formée des débris de fossiles, et surtout de végétaux, dont elle est à la fois le tombeau
et le berceau."

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE en 1814 dans son ouvrage Harmonie de la nature (vol.3)


Friche avec vue

Jardin de quartier

Source d'images

Jardin de Turquie

Mon humus

L'art topiaire

La Sédelle